logo Voiceniger

HOME | MUSIQUES | SPORTS | CINEMA | CULTURE | PEOPLE | FAITS DIVERS | VIDÉOTHÈQUE | Ecouter la MUSIQUE |

Bienvenus
Connexion / S'enregistrer

People


  • PEOPLE: JOHN SOFAKOLLEY REFAIT SURFACE

    A l’état civil, il se nomme Abdou Halidou Maiguizo, mais tout le monde l’appelle John Sofakolley. Une carrière en dents de scie mais un talent indéniable pour celui qui vient de loin et qui participe à des causes humanitaires.
    Avant les années 2000, Abdou Halidou Maiguizo était en vue sur la scène musicale nigérienne. Il l’était tant pour son savoir-faire, que pour son engagement et sa créativité. A travers cet art, il a inspiré plus d’un. Il aime jouer de la guitare, un instrument avec lequel il se balade partout, toujours accroché à ses épaules
    « Mes parents étaient des exodants qui ne voulaient point que je chante car ne venant pas d’une lignée de griots. Mais à force de chanter et d’imiter les grandes voix musicales, j’ai abandonné les bancs de l’école en classe de 3ème pour me consacrer uniquement à ma passion. Ainsi, de 1974 à 1881, j’étais parti voir mon oncle au Mali pour apprendre les BA.ba de cet art, lui fait de la musique et a su se frayer un chemin dans le monde musical malien. Une fois là-bas, j’étais  »la bonne à tout

    lire la suite »
  • TAEKWONDO/OPEN D’HURGHADA (EGYPTE) : LE NIGÉRIEN ALFAGA, MÉDAILLÉ D’OR

    Le Vice-champion olympique 2016 de Taekwondo, notre compatriote issoufou Alfaga a encore frappé à l’occasion de l’Open d’Egypte qui s’est déroulé du 21 au 24 février dernier dans la ville d’Hurghada. iL a en effet remporté la médaille d’or de sa catégorie
    (plus de 87 kilos)
    L’Open d’Egypte a regroupé des centaines d’athlètes issus d’une quarantaine de pays d’Amérique, d’Asie, d’Europe, d’Australie et d’Afrique.
    Parmi les pays participants on peut citer la Corée (terre de naissance de la discipline), la Chine, l’Angleterre, la France, l’Azerbaïdjan, l’Italie, l’Egypte, le Maroc, la Côte d’Ivoire, et bien sûr le Niger, etc.
    Ce tournoi, classé G2 au calendrier de la Fédération mondiale de taekwondo, offre 20 points à chaque médaillé d’or. Des points

    lire la suite »
  • NAROUA SANOU : PORTRAIT D’UN ANCIEN GLADIATEUR DES ARÈNES

    Le nom de Naroua Sanou rappelle encore le refrain des animateurs des arènes lorsqu’il remportait son Sabre face à Sayadi Assoutan à Diffa en 1987. C’est son nom que porte l’Arène des jeux Traditionnels de Tillabéry. Figure emblématique de l’écurie de Niamey avant de regagner celle de Tillabéry avec la création du nouveau département, Naroua a marqué l’histoire de la lutte traditionnelle avec un cachet indélébile. Si certains lutteurs ont découvert l’aire de combat très jeune, Narou Sanou a, quant à lui, fait ses premiers pas dans les arènes à l’âge de 25 ans. Il appréciait la lutte et croyait être un jour en mesure de franchir le grand cercle des gladiateurs nigériens.
    En effet, Naroua Sanou est né au village de Bankali dans la région de Tillabéry. Marié à deux femmes et père de quinze enfants, Naroua Sannou est aujourd’hui âgé d’une cinquantaine d’années. Après la lutte

    lire la suite »
  • Concours sous régional de Miss Littérature 2019 : Ali Firdaoussou et Mahamane Alou Arzika Farida défendent les couleurs nationales

    Le comité d’organisation de la saison littéraire 2019 a lancé ses activités mardi dernier au Bénin. La présidente du comité d’organisation de ce concours, Mme Carmen Toudonou, lors d’une conférence de presse, a donné des informations générales sur cette édition, notamment la composition du jury, les cadeaux à octroyer et les perspectives. Le Niger est présent à ce concours grâce à sa Miss littérature Melle Ali Firdaoussi, élève au Lycée Clab et sa dauphine, Melle Mahamane Alou Arzika Farida, élève au Lycée Mariama.
    Concernant les informations sur l’édition, la présidente du comité d’organisation de ce concours a indiqué que Miss Littérature

    lire la suite »
  • Niamey: Vernissage de l’exposition « Forêts claires-Forêts obscures » de Melle Fatouma Akina : Coup de projecteur sur les croyances animistes

    Le Centre Culturel Franco-Nigérien (CCFN)-Jean Rouch de Niamey a servi de cadre, le 23 janvier dernier, au vernissage de l’exposition de Melle Fatouma Akiné. C’était une exposition agrémentée d’une belle mise en scène. Le thème de l’œuvre est inspiré du livre de l’écrivain sénégalais Felwine Sarr « Dahij ». C’est le Directeur général du CCFN Jean Rouch de Niamey, M. Olivier Lange qui a présidé la cérémonie de lancement de l’exposition qui durera six (6) jours, du 23 au 28 janvier 2019. L’on notait à cette occasion, la présence plusieurs artistes et amateurs d’arts.
    L’exposition présente un ensemble de toiles, collages, croyances et trois installations à base d’objets traditionnels et symboliques de la culture nigérienne mélangés à des éléments de récupération. Dans le tableau constituant

    lire la suite »
RSS