logo Voiceniger

MUSIQUE

SPORTS CINEMA PEOPLE VIDÉOTHÈQUE

Toute l´actualité

Mort de Stephen Keshi : Le Nigeria pleure le  »Big Boss » des Super Eagles

09 Juin 16
voiceniger

No Comments

La nouvelle est tombée comme un couperet. Stephen Keshi est mort. L’ancien Super Eagle a tiré sa révérence à l’âge de 54 ans. Capitaine de l’équipe nationale du Nigeria pendant de longues années, Stephen Keshi, a marqué de son talent et de sa haute stature la défense des Super Eagles. Le colosse Keshi a aussi eu un impressionnant palmarès en tant qu’entraineur des équipes nationales dont celle des Super Eagles qu’il porté sur le toit d’Afrique en 2013 en Afrique du sud.
Auteur de 9 buts en 64 sélections, l’ex défenseur central, surnommé «Big Boss», avait disputé la Coupe du monde 1994 et remporté la CAN la même année avec les Super Eagles.
Après un début de carrière en Afrique, Stephen Keshi avait découvert le football européen en arrivant à Lokeren lors de la saison 1986/87. Il est ensuite transféré à Anderlecht où il porte les couleurs du club de la capitale jusqu’en 1991. Il a joué 117 matchs pour le Sporting et a inscrit 18 buts.

Il rejoint ensuite la Ligue 1 en signant à Strasbourg avant un bref retour en Belgique au RWDM. Il termine sa carrière de joueur aux USA puis en Malaisie. Il raccroche les crampons en 1997. Entre 1981 et 1994, il a porté à 64 reprises le maillot du Nigéria avec qui il remporte la CAN en 1994 et dispute la Coupe du Monde aux USA. Sa carrière d’entraîneur débute en 2004. Il qualifie le Togo pour la Coupe du Monde 2006 mais est remercié avant le début de la compétition. En 2011, il devient sélectionneur du Nigéria et remporte la CAN en 2013. Le Nigéria se qualifie pour la Coupe du Monde au Brésil et est éliminé avec les honneurs en 1/8èmes de finale par la France. Avec la disparition prématurée de Stephen Keshi le Nigeria et l’Afrique perdent un grand technicien de football. La mort de Keshi rappelle celle de l’attaquant Rashidi Yekini, en mai 2012 à l’âge de 48 ans.
Il avait joué en Côte d’Ivoire (1988-90), avant d’évoluer en Europe au Portugal (Vitoria Setubal), en Grèce (Olympiakos), en Espagne (Gijon) et en Suisse (FC Zurich). Il avait terminé sa carrière au pays, au Gateway FC, en 2005. Il était l’un des coéquipiers de Staphen en équipe nationale. Une génération dorée dans laquelle on comptait : le gardien Peter Roufai, les défenseurs Augustine Eguavoen, Uche Okechuku, et Benedict Iroha ; les milieux de terrain, Georges Finidi, Jay Jay Okocha, Samson Siasa, Sunday Oliseh, Mutiu Adepoju et Thompson Oliha ; et les attaquants Daniel Amokachi, Emmanuel Amunike, et autre Victor Ikpeba.

Facebook Comments
Inline
VoiceNiger.com
Inline
VoiceNiger.com