logo Voiceniger

Actualités musicales | People | Vidéothèque | Audiothèque | Ecouter la Musique | Contact |

Category Archives: Société

Savannah Petroleum signale une nouvelle découverte pétrolière dans le bassin d’Agadem

07 Juin 18
voiceniger
,
No Comments

Au Niger, la firme pétrolière Savannah Petroleum vient d’annoncer qu’elle a mis la main sur un important gisement d’or noir dans le bassin d’Agadem, notamment sur le puits Amdigh-1. C’est le deuxième forage et le deuxième succès de sa campagne de trois puits sur le contrat de partage de production (PSC) R3 / R4.

Le puits dont les travaux ont démarré le 6 mai dernier et duré 24 jours, a atteint une profondeur de 2 469 m au lieu de 2 576 mètres comme prévu par les conclusions de pré-forage.

Les résultats préliminaires fondés sur l’interprétation de l’ensemble des données disponibles indiquent que le puits a rencontré une colonne de 22 m de grès porteurs d’hydrocarbures dans les réservoirs E1 et E2 dans les alternances de Sokor de l’Eocène. Les diagraphies filaires indiquent quant à elles, que les propriétés du réservoir sont d’excellente qualité. Pour ce qui est des données de pression, l’huile en présence est légère, ce qui correspond aux résultats des découvertes enregistrées le long du trend.

Le puits a été fermé pour les tests de production. Après les tests, Savannah mobilisera le matériel nécessaire pour la mise en production du site. Aucune date n’a été annoncée à cet effet.

Des efforts sont actuellement en cours pour la démobilisation de la plateforme de forage vers le dernier puits de la campagne, le puits d’exploration Kunama-1, situé à 12 km d’Amdigh-1. La démobilisation devrait durer entre 10 et 15 jours. Des mises à jour seront bientôt fournies à cet effet, à en croire un communiqué de la société.

« Les deux découvertes de nos deux premiers puits d’exploration sont clairement encourageantes pour l’avenir de notre projet au Niger (…) Je profite de l’occasion pour remercier une fois de plus nos partenaires communautaires et gouvernementaux ainsi que nos équipes d’exploitation et de sous-surface et nos partenaires du secteur pétrolier pour le travail et le soutien que la société a reçu pour atteindre ce stade.», a affirmé Andrew Knott, PDG de Savannah Petroleum.

 

(Agence Ecofin)

102 jeunes nigériens reçoivent un financement de 655 millions FCFA de l’Etat pour la création de leurs entreprises

04 Juin 18
voiceniger

No Comments

Le gouvernement vient de remettre une enveloppe globale de 655 millions FCFA à 102 jeunes nigériens pour les accompagner dans la mise en place de leurs entreprises.

Les jeunes qui bénéficient de ce financement sont les lauréats de la Compétition des plans d’affaires (CPA), lancée par le gouvernement nigérien en mars 2017. Au départ, ils étaient plus de 2772 et après les différentes phases d’étude et de présélection, ce sont 102 dossiers qui ont été retenus dans les catégories « très petite entreprise », « petite entreprise » et « moyenne entreprise ». Chacun des lauréats a reçu un montant qui varie entre 2 millions et 25 millions FCFA.

Il est question, à travers cet accompagnement, de soutenir ces jeunes pour la mise en place d’entreprises fiables, en leur facilitant par la même occasion l’accès au financement. Ce qui va permettre de promouvoir la culture entrepreneuriale au Niger, contribuer de manière significative à la création d’emplois et stimuler la croissance économique du pays.

 

(Niamey et les 2 jours)

Zinder: Inculpés pour avoir demandé un 3ème mandat du Président Mahamadou Issoufou

02 Juin 18
voiceniger
No Comments

Deux jeune nigériens ont été inculpés après avoir appelé le présidentMahamadou Issoufou SearchMahamadou Issoufou à briguer un troisièmemandat mandat à la tête du pays.

Salissou Ibrahim et Issoufou Brah, deux acteurs de la société civile ont été inculpés et placés sous mandat  de dépôt par le tribunal de Zinder, pour avoir demandé publiquement au président Issoufou de briguer un troisième mandat à la tête du pays .

Des propos qui ont été diversement appréciés notamment sur les réseaux sociaux.

Interrogés par les enquêteurs , le président de l’Union des jeunes nigériens pour le développement avait répondu qu’ils ont apprécié les huit ans de gouvernance du président Issoufou Mahamadou ».

Les deux jeunes seront jugés en flagrant délit ce jeudi par le tribunal de grande instance de Zinder.

Mahamadou Issoufou a été élu à la tête du pays en 2011, puis réélu en 2016 pour un second mandat de cinq ans qui arrivera à terme en 2021, conformément à la Constitution.

S’ il tient sa promesse de passer le relai à un nouveau Président élu en 2021 , il marquera l’histoire de son pays mais aussi celle du continent africain où certains Chefs on dû procéder à la modification de leur Constitution afin de se représenter.

KOACI

Niamey: appui à 100 jeunes entrepreneurs pour la mise en œuvre de leur projet

31 Mai 18
voiceniger
No Comments

Au total, 100 jeunes entrepreneurs et porteurs de projets d’entreprise nigériens primés, mercredi à Niamey, dans le cadre de la première édition de la Compétition des plans d’affaires (CPA) qui a enregistré plus de 2000 dossiers de candidatures, vont bénéficier d’un appui.La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre, Brigi Rafini, en présence de nombreux officiels et acteurs du monde des affaires.

Outre l’assistance financière qui leur sera accordée, les jeunes entrepreneurs primés vont bénéficier, dans la mise en œuvre de leur projet d’entreprise, d’un accompagnement de la Maison de l’entreprise et de ses partenaires. Ils bénéficieront notamment de l’appui d’un mentor, en l’occurrence un entrepreneur expérimenté ou d’un expert œuvrant dans le même domaine d’activité.

L’objectif visé à travers cette compétition, c’est, selon les organisateurs, de doter le Niger, dans quelques années, d’un large tissu de PME dynamiques et innovantes dans les filières prioritaires pour son développement socio économique.

Les différents plans d’affaire reçus ont été triés en fonction de critères comme, la faisabilité commerciale, tant du point de vue technique que financier ; la rentabilité du projet ; l’impact économique, social et environnemental ou encore la valorisation des matières premières.

Cette compétition des Plans d’affaires, organisée par la Maison de l’entreprise du Niger, est une sous composante du Projet d’appui à la compétitivité et à la croissance (PRACC), qui est financée par la Banque Mondiale.

 

JdeB

La China Gezhouba group décroche le contrat de réalisation des travaux de génie civil, équipements du barrage hydroélectrique de Kandadji

28 Mai 18
voiceniger

No Comments

Les travaux de génie civil, équipements hydromécaniques et installation électrique générale du barrage hydroélectrique de Kandadji, vont être réalisés par le géant chinois, China Gezhouba Group Company Ltd (CGGC). Sa candidature a trouvé faveur auprès du gouvernement nigérien après étude des dossiers suite à un appel d’offres.

L’entreprise chinoise avait face à elle trois autres concurrents dont deux compatriotes et un Marocain. Il s’agit du Groupement CGC INT’L/Hubei Dayu, de Power Construction of China Ltd et de la Société générale des grands travaux du Maroc (SGTM). Les quatre entreprises avaient vu leurs candidatures retenues au terme de la phase de présélection.

Selon les observations de l’Etat, seule la China Gezhouba group company Ltd a finalement proposé une offre conforme au cahier des charges du projet, contrairement à ses trois concurrents.

Pourtant, avec un devis de 150,8 milliards FCFA, la CGGC avait un fort handicap ; puisque son offre était par exemple plus élevée que celle de l’un de ses deux concurrents également chinois, en l’occurrence, le Groupement CGC INT’L/Hubei Dayu avec qui, elle était au coude à coude pour la sélection finale. Un différentiel de plus de 25 milliards qui malheureusement n’a pas joué en la faveur de ce dernier qui proposait exactement 124,6 milliards FCFA.

La raison du rejet du dossier de Groupement CGC INT’L/Hubei Dayu trouve son fondement dans une fausse déclaration concernant le seuil de Talo au Mali et pour non-conformité de certains aspects du dossier.

La réalisation des travaux va s’étaler sur une période de 58 mois, soit 46 pour le Lot 1A et de 12 pour le lot 1B. Un objectif à atteindre pour les responsables de la CGGC qui avaient montré leur intérêt pour le barrage de Kandadji, au Premier ministre Brigi Rafini. C’était en début de ce mois, lors de la visite par le chef du gouvernement en Chine, des locaux du Groupe, en marge du 3ème Forum sur la coopération sino-africaine des gouvernements locaux.

Pour rappel, les travaux du programme Kandadji ont effectivement démarré en 2011 après leur lancement en 2008. Projet financé principalement par la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement et la Banque mondiale, il va répondre à l’indépendance énergétique du Niger, la sécurité alimentaire et la restauration du fleuve Niger.

Selon le président nigérien, Mahamadou Issoufou, la fin des travaux est prévue avant 2021. Année correspondant à la fin de son mandat.

 

(Niamey et les 2 jours)

Vital Metals découvre un gisement d’or sur le site aurifère de Bouli au Niger

26 Mai 18
voiceniger

No Comments

Le prix de l’action de l’explorateur Vital Metals, coté à la Australian Security Exchange (ASX), la bourse australienne des valeurs, a bondi de près de 13% ce 24 mai à la suite de l’annonce de la découverte de l’or sur le projet aurifère de Bouli au Niger.

L’explorateur Vital Metals a annoncé la découverte de l’or au Niger faisant envoler les actions de son entreprise cotée à la bourse des valeurs australienne, l’ASX. Dans une déclaration aux actionnaires, le DG du groupe, Mark Strizek, a rapporté que de l’or a été obtenu par le forage d’un des trous dans la zone de Bella Tondi au Niger.

«Trois trous sur un programme de 8 ont déjà été forgés. Ces trous ont été conçus pour vérifier la continuité de la minéralisation aurifère à haute teneur jusqu’à une profondeur verticale de 150 m», a -t-il détaillé.

La prochaine étape consiste en l’échantillonnage des éléments trouvés, qui doivent être expédiés à Ouagadougou, la capitale burkinabè pour être analysés. Les résultats des échantillons analysés sont attendus à la fin du mois de juin 2018. L’autre partie des échantillons en provenance des trous restants est attendue dans un ou deux mois.

Les résultats encourageants des explorations confortent la compagnie minière dans sa stratégie de concentrer ses efforts sur l’Afrique. Il y a moins d’un mois, Vital Metals a conclu un accord avec Tungsten Mining, une société minière cotée en bourse, pour céder son projet de tungstène de Watershed dans le Queensland.

Suite à l’étiage sévère du fleuve Niger, le déficit en eau potable à Niamey pourrait s’aggraver

23 Mai 18
voiceniger
No Comments

Alors que le Niger commémore la journée mondiale de l’eau, couplée à l’édition 2018 de la semaine nationale de l’eau, le déficit en eau potable, lui, demeure toujours criard dans tout le pays.

Les efforts consentis ces dernières années pour inverser cette tendance n’ont pas encore produit les résultats escomptés. A Niamey, la problématique de l’approvisionnement se pose toujours avec autant d’acuité. Le déficit de production et de distribution dans la ville-capitale est aujourd’hui de l’ordre de 30 000 m3 / jour, selon les autorités.

Actuellement, le fleuve Niger, principale source d’alimentation de la ville est au plus bas et son seuil critique de 1985, pourrait être atteint si le déficit pluviométrique s’accentue.

Ce qui risque de ne pas arranger la situation.

« Ce déficit risquerait de s’aggraver dans les semaines qui suivent au regard de la situation actuelle de l’écoulement du fleuve, qui est caractérisée par un étiage sévère.», souligne le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le Pr. Issoufou Katambé. Mais tout de même, à en croire le membre du gouvernement, des dispositions sont en train d’être prises pour que la situation soit gérée au mieux.

Avec une longueur totale d’environ 4 100 km, le Niger qui traverse plusieurs pays de la sous-région est le troisième plus long fleuve d’Afrique. La pression démographique conjuguée aux facteurs du changement climatique sont responsables en grande partie de son assèchement au fil des saisons.

 

(Niamey et les 2 jours)

Sahel: 17 civils massacrés dans l’ouest, près du Mali

20 Mai 18
voiceniger

No Comments

Au moins 17 civils nigériens ont été tués ce vendredi dans une attaque contre un campement de nomades peuls par des hommes lourdement armés venus à moto du Mali voisin, a annoncé ce samedi une source gouvernementale à l’AFP.

Un civil a été gravement blessé dans l’attaque qui a visé le campement situé dans la commune nigérienne d’Inates, à une dizaine de km de la frontière malienne.

Les assaillants sont arrivés « vers 17h locales (18h HB) » et se sont rendus « directement à la mosquée » où « ils ont tué à coups de mitraillettes automatiques une dizaine de personnes« , a affirmé la même source.

Puis, ils se sont dirigés à l’intérieur du campement « où ils ont tiré sur des personnes qu’ils ont croisées« . Après leur raid, les assaillants sont retournés vers le Mali.

Une source sécuritaire nigérienne a expliqué à l’AFP « qu’il s’agissait certainement d’une opération de représailles, deux semaines après une attaque qui avait fait 18 morts parmi des touaregs maliens« .

Le ministre nigérien de l’Intérieur, Bazoum Mohamed a assisté samedi à l’enterrement des victimes et a présenté les condoléances du président nigérien Mahamadou Issouffou aux proches des défunts, selon son ministère.

 

RTBF

Société: Menace d’alimentation en eau de la ville de Niamey face à l’assèchement du fleuve Niger

17 Mai 18
voiceniger

No Comments

La capitale nigérienne, Niamey, sera confrontée à des difficultés d’alimentation en eau, dans les prochains, face à l’assèchement continu du fleuve Niger, a-t-on appris jeudi au ministère nigérien de l’Hydraulique.

L’assèchement du fleuve Niger est alarmant et pourrait atteindre son seuil critique de 1985 (niveau plus bas jamais observé), ont alerté ces derniers jours tous les acteurs concernés.

Selon le Directeur général des ressources en eau, au ministère nigérien de l’Hydraulique, Abdou Moumouni, intervenant jeudi sur la télévision nationale, la situation du fleuve n’est guère reluisante dans tout son bassin à cause des baisses drastiques du débit, occasionnées par les actions conjuguées du dérèglement climatique et de la pression démographique.

Selon M. Moumouni, de nos jours, la période des basses eaux du fleuve couvre à Niamey et dans ses environs, près de quatre mois, alors qu’elle tournait autour de 50 jours dans les années antérieures à 1960. Parallèlement, le débit tourne autour de 19 m3/seconde, ce qui a un impact sérieux sur l’alimentation en eau de la capitale, couverte à plus de 80% par les eaux du fleuve.

« Dans dix jours, s’il ne pleut pas, le débit du fleuve Niger va chuter à moins de 10 m3/seconde et ne pourra plus couvrir les besoins de la population de la capitale », a alerté M.Moumouni.

Pour faire face à la situation, le ministre de l’Hydraulique Issoufou Katambé a instruit les responsables de la Société des Patrimoines des Eaux du Niger (SPEN) de prendre les mesures d’urgences idoines notamment contre l’ensablement du fleuve au niveau du seuil de retenue d’eau de Goudel (périphérie de Niamey), et également pour sensibiliser la population contre le gaspillage d’eau.

A moyen terme, l’espoir est fondé sur le parachèvement du barrage de Kandadji, en amont du fleuve Niger, qui va fournir environ 120 m3/seconde.

Il est préconisé, à long terme, de mobiliser davantage les eaux souterraines, pour alimenter la ville de Niamey en compensation, à l’aide des installations solaires.

Le fleuve Niger, long d’environ 4 100 km, est le troisième plus long fleuve d’Afrique. Il traverse le territoire nigérien dans sa partie sud-ouest sur 550 km.

Au Niger, 80% de la population vivent dans la portion nationale du fleuve Niger, soit environ 13 millions dont plus de 5 millions sont touchées directement par le régime du fleuve. Il joue un rôle crucial dans le pays en termes d’alimentation en eau potable, de production d’électricité et d’irrigation.

Agadez: Des demandeurs d’asile soudanais victimes de traitements «inhumains»

13 Mai 18
voiceniger
No Comments

Au Niger, Amnesty International, organisation internationale des droits de l’homme, dénonce un traitement « inhumain » infligé à quelque 145 demandeurs d’asile soudanais. Ces derniers sont arrivés début mai, à Agadez, dans le nord du pays, en provenance de Libye. Ils y ont été renvoyés par les autorités nigériennes après avoir été arrêtés et détenus pendant quelques jours. Au-delà d’Agadez et avant l’entrée en Libye, il n’y a rien, c’est le désert, explique Gaétan Mootoo, chercheur à Amnesty international, qui appelle les autorités nigériennes à mettre fin à de telles pratiques. Le Niger abrite 2 000 demandeurs d’asile soudanais depuis décembre 2017.

 

RFI

Société: 805 256 emplois créés depuis 2011 au Niger

11 Mai 18
voiceniger
No Comments

Dressant le bilan en matière d’emplois, à l’occasion de la commémoration de la fête du Travail le 1er mai, le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection sociale a indiqué que depuis 2011, 805 256 emplois ont été créés dans l’ensemble du  pays. Répartis respectivement dans les deux catégories : temporaires (656 249 postes)  et permanents (149 007 postes).

De manière plus précise, a révélé Mohamed Ben Omar (photo), il y a eu entre 2011 et 2016, période correspondant au premier mandat du président de la République, Mahamadou Issoufou, la création  de 710 063 emplois. Soit 137 028 permanents et 573 035 temporaires. Mais depuis le début du second mandat, la courbe a quelque peu fléchi. Puisqu’on a enregistré seulement 95 193 nouvelles créations d’emplois, dont 11 979 en permanents et 83 214 en temporaires.

A la lecture des deux tableaux, il se dégage une très forte prédominance de création d’emplois temporaires. D’où le constat dressé par le membre du gouvernement. « Aujourd’hui, on sent une récession économique dans la sous-région. Le secteur public comme le parapublic et le privé sont en baisse. Et de plus en plus, il y a très peu de recrutements dans la fonction publique », a souligné Mohamed Ben Omar.

« Il faut noter que l’ensemble des emplois créés émanent aussi bien du secteur public que du privé. Par ailleurs, mon département ministériel a engagé un processus d’actualisation de la Politique nationale de l’emploi, adoptée en 2009, afin de prendre en compte les réalités du moment. En termes de perspectives, on peut citer: l’organisation en concertation avec le BIT du processus d’élaboration de la nouvelle politique nationale de l’emploi ; la finalisation du projet d’emploi des jeunes et l’inclusion productive qui va concerner 40 communes sur toute l’étendue du territoire et occupera environ 40 000 jeunes », a-t-il affirmé.

 

(Niamey et les 2 jours)

Libye: L’Onu reprend les évacuations de réfugiés vers le Niger

09 Mai 18
voiceniger

No Comments

L’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a repris mardi les évacuations de migrants depuis la Libye, envoyant 132 réfugiés et demandeurs d’asile, pour la plupart Erythréens, vers le Niger afin de les reloger dans des pays tiers.

Le processus d’évacuation avait été suspendu à cause de retards dans le relogement des réfugiés dans des pays tiers. Le départ de la plupart des ambassades de Tripoli en 2014 complique les démarches.

Environ 1.000 réfugiés en Libye avaient déjà été évacués par le HCR.

Un autre vol à destination du Niger est prévu la semaine prochaine, a annoncé un représentant du HCR, Omar Bugharsa.

 

Challenges.fr

La CNPC verse plus d’un milliard $ en impôts et taxes au Niger suite à l’exploitation pétrolière

08 Mai 18
voiceniger

No Comments

En visite de travail en Chine, depuis le 7 mai, à l’occasion du 3ème forum sur la coopération sino-africaine des gouvernements locaux, le Premier ministre Brigi Rafini a visité le siège de la China National Petroleum Corporation (CNPC), entreprise qui exploite le pétrole du bloc d’Agadem à l’Est du Niger. Le président-directeur général de la CNPC, Wang Yilin, a saisi cette occasion pour égrener le chapelet des réalisations de l’entreprise au Niger et présenter quelques doléances.

Selon le PDG, la CNPC verse à l’Etat plus d’un milliard $ en impôts et taxes. La CNPC a créé 7000 emplois au profit des Nigériens, construit 38 classes et équipé deux cliniques médicales. Elle a aussi construit 29 puits et forages.

Le PDG de la CNPC a, par ailleurs, émis le vœu d’accélérer le processus d’exploitation du brut nigérien par le pipeline via le Tchad ou le Benin. Il souhaite également mettre en œuvre de nouveaux projets d’exploitation d’autres blocs pétroliers au Niger.

La CNPC, entreprise chinoise, a investi, selon Foumakoya Gado, ministre du Pétrole, des sommes considérables à partir de 2007 dans la recherche du pétrole au Niger. Notamment, 4 milliards de dollars sur le bloc Agadem, à ce jour. La société travaille sur trois blocs pétroliers au Niger

 

(Niamey et les 2 jours)

La vérité sur la mort des soldats américains et nigériens à Tongo Tongo

28 Avr 18
voiceniger

No Comments

Huit mois après la mort de quatre soldats américains et de cinq nigériens au Niger en octobre 2017, le ministre de la Défense américain annonce que l’enquête du Pentagone est terminée. Devant le Congrès, Jim Mattis, secrétaire à la Défense américain, indique que ces conclusions seront rendues publiques dans les prochains jours, mais le Wall Street Journal les révèle déjà en partie. Dans leur rapport, les enquêteurs mettent en cause le sous-commandement américain de cette opération anti-jihadiste, accusé d’erreurs, d’empressement et de prise de risques excessive.

De notre correspondant en Californie, Eric de Salve

« Nous avons trouvé le noeud des problèmes qui nous ont conduit là », assure Jim Mattis devant le Congrès. « Pas du, mais des problèmes », précise le ministre de la Défense américain sur la foi du rapport sur l’attaque mortelle d’octobre 2017 au Niger. Selon le Wall Street Journalles 6 300 pages de cette enquête du Pentagon pointent l’arrogance et la culture de prise de risques excessive du sous-commandement américain. Elle épingle aussi des entrainements insuffisants et des procédures militaires bafouées.

Un gradé impliqué dans l’embuscade jihadiste du Niger est allé, selon le rapport,  jusqu’à falsifier des documents officiels pour que la mission soit validée par ses supérieurs en copiant-collant un ordre de mission précédant. Pour autant, l’enquête ne préconise pas de sanction et ne met pas non plus en cause la décision récente de Donald Trump d’offrir plus d’autonomie aux officiers sur le terrain pour agir plus vite, sans accord systématique de Washington.

Les enquêteurs du Pentagone relèvent aussi la faiblesse du renseignement américain qui estimait peu probable la possibilité d’une présence ennemie dans la zone de Tongo Tongo. Au lieu de cela, la patrouille a fait face à une cinquantaine de jihadistes de la branche subsaharienne de l’Etat islamique. Après plusieurs heures de combats 4 bérets verts américains et 5 soldats nigériens avaient été tués.

 

RFI

Société: la grève s’étend aux lycées et collèges

26 Avr 18
voiceniger

No Comments

La crise en cours depuis des mois à l’université de Niamey touche désormais les lycées et collèges de plusieurs villes du Niger, ont annoncé le gouvernement nigérien et les étudiants.

L’Union des scolaires nigériens (USN), qui recrute du primaire jusqu’à l’université, a lancé « une grève illimitée » vendredi dernier pour exiger l’annulation de l’exclusion en mars de cinq étudiants, la réouverture du campus, fermé depuis le 18 avril, et « l’abrogation » d’une décision du rectorat autorisant les forces de l’ordre à assurer la sécurité de l’université.

Cette grève paralyse l’université de Niamey et affecte désormais de nombreux collèges et lycées de la capitale et de plusieurs villes du pays, selon les autorités et les étudiants.

« Nous ne rouvrirons le campus que quand nous l’aurons assaini », a déclaré lundi le ministre de l’Enseignement supérieur, Yahouza Sadissou, lors d’une conférence de presse.

« Il n’est pas acceptable » que la crise à l’université de Niamey « compromette » le fonctionnement de « tous les établissements du pays », a fustigé, de son côté Tidjani Abdoul-Kadri, le ministre des Enseignements professionnels.

Le gouvernement use « du dilatoire pour casser notre mouvement légitime » mais « leurs menaces et intimidations ne marcheront pas », a affirmé mardi devant la presse Idder Algabid, le dirigeant de l’USN.

« Nous ne reculerons pas, nous sommes unis et endurants et nous allons continuer ce combat quel que soit le prix à payer », a-t-il poursuivi. L’USN réclame « des négociations objectives et concrètes avec le gouvernement ».

L’université de Niamey, la plus importante du Niger, avait été paralysée par une grève d’un mois des enseignants qui protestaient contre « l’agression » le 7 février dernier d’un des leurs par des étudiants. Les enseignants avaient mis fin à leur mouvement le 17 mars, après avoir obtenu l’exclusion de cinq responsables syndicaux étudiants et le recours aux forces de l’ordre pour sécuriser le campus.

Les étudiants avaient évoqué une « altercation mineure » et non une agression. Jugeant ces exclusions « injustes, disproportionnées, illégales et arbitraires », ils avaient entamé un mouvement de grève.

 

TV5 Monde

Inline
VoiceNiger.com
Inline
VoiceNiger.com